Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

macro

 

Introduction

Le principe de connexion à Internet est le même pour le réseau bas débit (RTC) que pour le réseau haut débit (ADSL).

La différence repose sur l'utilisation d'équipements différents.

L'acteur central du réseau Internet est l'Internaute, c'est à dire vous et moi.

Pour se connecter, un internaute doit-être équipé :

  • - d'un modem analogique;
  • - d'un câble RJ11 (cordon téléphonique qui relie le modem à la prise murale);
  • - d'une ligne téléphonique + abonnement;
  • - d'un ordinateur;
  • - d'un logiciel de connexion, mis à disposition par le FAI.

La connexion Internet permet l'échange d'informations entre l'internaute et des serveurs (mails, web, etc...) situés dans le monde entier grâce à :

- des éléments physiques ( HARDWARE ) : routeurs, lignes téléphoniques, commutateurs, liens, etc...;

- des logiciels spécifiques ( SOFTWARES ) qui permettent aux internautes et aux serveurs d'échanger des fichiers ou de l'information.jkljl.

 

 

 

L'établissement d'une connexion

 

01

 

1 - Domicile abonné

- L'abonné allume son ordinateur et son modem analogique qui est relié à la ligne téléphonique gérée par France Telecom.
- L'abonné lance la connexion à l'aide de son logiciel fournit par son FAI ou en se servant des fonctions réseaux de Windows.

- Le modem se connecte alors auprès du proxy radius , qui est un serveur d'authentification géré par l'opérateur téléphonique.
Il s'appuie sur le serveur d'authentification du FAI, afin de connaître la liste des abonnés.



2 - Le réseau voix

- Les informations circulent à travers le réseau voix , géré à ce jour encore par France Telecom, et arrivent jusqu'au NAS de l'opérateur téléphonique.

- Les NAS sont des équipements dont la fonction est de transformer les connexions en provenance d'un modem classique en trafic IP , qui est le protocole de communication utilisé sur Internet.

- Dans certains cas, le réseau voix est géré à la fois par France Telecom et par un autre opérateur alternatif choisit par le FAI.


3 - Le réseau de collecte

- Arrivées aux NAS, les données analogiques (voix) provenant du réseau téléphonique sont converties en données numériques (séries de 0 et de 1) pour les faire transiter sur le réseau de collecte.

- Les données en mode IP issues de plusieurs NAS sont envoyées via des lignes à très haut débit vers un point de concentration .


4 - Point de concentration

- Les routeurs de concentration des opérateurs de télécommunications reçoivent l'information en mode IP de plusieurs lignes de collecte nationale et les transmettent aux routeurs de concentration de l'opérateur téléphonique qui les dirige à son tour vers un serveur d'authentification maître, situé cette fois chez le FAI.


5 - Serveur d'authentification

- Le serveur d'authentification du FAI reconnaît (ou ne reconnaît pas) l'abonné grâce à diverses informations qui sont généralement un login et un mot de passe.

- Une fois l'abonné identifié, le serveur lui attribue une adresse IP temporaire, également appelée adresse IP dynamique, qui sera valable le temps de la connexion.

- L'abonné peut alors commencer à surfer sur Internet.

- L'information de retour emprunte le même chemin, mais en sens inverse.

 

 

La consultation des sites Web

 

02

 

1er cas : recherche d'une page ou d'un contenu fournit par le FAI

- La majorité des FAI proposent un contenu spécifique à leurs abonnés. Ce sont généralement des services mails, des modules qui permettent à leurs abonnés d'avoir des renseignements sur leurs factures, sur leur abonnement, leurs temps de connexion, de contacter le service technique, commercial, etc...

- Si la recherche lancée par l'abonné concerne une page de ce type, l'interrogation se fait directement sur le serveur de contenu du FAI.


2e cas : la page recherchée est présente dans le serveur cache du FAI :

- Si la page recherchée se trouve en copie dans le serveur cache du FAI, elle est envoyée directement à l'abonné à travers le réseau de collecte RTC, sans avoir besoin d'aller la chercher plus loin, chez l'hébergeur.

- Ces serveurs caches permettent une navigation plus rapide, et renforce le système de cache inclus dans les navigateurs.


3e cas : la page recherchée est absente du serveur cache du FAI :

- Si la page recherchée par l'abonné n'est pas trouvée dans le serveur cache, la recherche se poursuit jusqu'à la localisation du serveur Web de la page, grâce à l'adresse Internet (URL) tapée par l'abonné.

- Le serveur DNS convertit alors l'URL saisie en adresse IP interprétable par les équipements.

Exemple : http://www.learnup.fr devient 81.169.145.72

- Une fois la page trouvée sur un serveur de contenu géré par l'un des nombreux hébergeurs de sites Internet, elle est copiée dans le serveur de cache du FAI, avant d'être envoyée enfin à l'abonné.

C'est l'une des raisons pour lesquelles une page s'affiche toujours plus rapidement la seconde fois où on la visite.

- La page restera dans le serveur cache jusqu'à ce qu'elle soit modifiée par son concepteur...

 

 

passez_le_test

 

 

 

 

greg

 

 

 

1000 caractères restants