Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

 

 

Vous avez peut-être vu ce sigle "BPM" dans votre lecteur de musique préféré.

Le BPM, pour Battement Par Minute, est une unité de mesure servant à exprimer le tempo d'une musique en quantifiant le nombre de battements qui se produisent en une minute.

Voyons comment il est calculé et à quoi peut-il bien servir...

 

 

Parallèle avec la musique classique

Sur une partition de musique classique, des termes italiens comme "adagio", "allegro", "andante" servent à indiquer le tempo.

La partition (ici on peut voir qu'il s'agit d'un temo Andante grazioso, à 120 pulsations par minutes), combinée à l'utilisation d'un métronome, aide le musicien à mettre en place son interprétation.

 

 

Les indications métronomiques sont la plupart du temps écrites en italien, parfois en allemand. Elles ne sont cependant basées que sur des moyennes, et qui ont en plus évoluées au fil des siècles.

Du plus lent au plus rapide, nous avons :

ITALIEN ALLEMAND BPM
Largo Breit Entre 40 et 60
Lento Langsam Entre 52 et 68
Adagio Ruhig Entre 60 et 80
Andante Gehend Entre 76 et 100
Moderato Gemässigt Entre 88 et 112
Allegretto Ein wenig schnell Entre 100 et 128
Allegro Lustig, schnell Entre 112 et 160
Vivace Lebhaft Environ 140
Presto Schnell, eilig Entre 140 et 200
Prestissimo Sehr schnell Plus de 188

 

 

Dans les musiques actuelles

Dans des partitions de rock ou de blues, le tempo n'est plus précisé à l'aide d'indications métronomiques en italien :-) Il est directement indiqué en BPM.

Le BPM est égakement très important dans le domaine de la musique électronique où l'ont peut distinguer de nombreux styles, classés par la rapidité de leur tempo.

STYLE BPM
Tango
50-56
Trip hop
60-120
Cumbia
70-80
Crunk
80
Hip hop
80-100
Reggae
80-90
Salsa
80-100
Nortena
110-120
New beat
110-120
Minimal
120-135
Doomcore
120-150
Terrorcore
120-600
House
124-130
Techno
125-145
Eurodance
126-132
Electro
126-135
Funky House
128-136
Trance
128-140
Goa Trance
130-146
Grime
135-145
Kuduro
135-145
Psytrance
140-145
Hardstyle
140-160
Ghettotech
150-170
Schranz
150-170
Makina
150-190
Drum'n'bass
160-190
Hardcore
165-220
Grabber
165-220
Happy Hardcore
180-200
Speedcore
200-500
Splittercore
500-1000
Extratone
supérieur à 1000

 

 

A quoi ça sert, à nous ?

Le BPM sert essentiellement aux personnes mixant des morceaux de musique ou désireuses de créer de simples playlists de sons ayant une certaine continuité et sans changement de rythme trop brutal.

Dans le lecteur iTunes, par exemple, un "simple" auditeur pourra classer une liste de lecture par BPM croissant fin de monter en puissance au cours de sa lecture

 

 

Les DJ, quand à eux, utilisent le BPM pour réussir leurs calages de tempo.

Dans l'illustration ci-dessous, on peut voir que le BPM du morceau A, symbolisé par les cubes bleus, ne sont pas calés par rapport au BPM du morceau B, les cubes rouges.

 

Ils font correspondre les BPM de 2 musiques différentes en les alignant à l'aide des commandes de pitch, qui servent à ralentir/augmenter la vitesse de rotation des platines et donc à ralentir ou augmenter le nombre de BPM.

En jouant sur le pitch, on peut voir que le BPM des deux morceaux a été (à peu près) synchronisé :

 

 

Lorsque les deux morceaux ont un BPM aligné, le DJ peut procéder au mix du morceau.

 

 

Records

En 1963, le titre "Thousand" de Moby a été le premier à atteindre un niveau de 1000 BPM (d'où le titre : thousand = mille), et il est inscrit dans le Guinness Book of Records à ce titre.

 

 

 

En 2011, l'album de Sunhiausan "Extreme Symphonia" a remporté le record de la moyenne de la BPM la plus élevée, la plupart des morceaux présents sur le disque se situant entre 2000 et 3000 BPM

 

 

Puis, la même année, Aekhloria, avec son morceau "The Lost Temple" a battu le record de 400 000 BPM.

 

 

 

 

 

 

 

 

1000 caractères restants