Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 

 

Créer un site web n'est pas quelque chose de facile, et le faire connaître et reconnaître l'est encore moins.

Ces conseils vous permettront d'obtenir, en moins d'un an, un excellent classement de votre site dans les résultats affichés par les moteurs de recherche...

 

 

Préparez la construction de votre site en amassant un contenu aussi riche que possible.

Bien avant que votre nom de domaine soit déposé, réunissez suffisamment de matière pour pouvoir construire une centaine de pages.

Je parle bien de 100 véritables pages de contenu, sans compter les liens, les index, les pages de partenariat ou autres.

 

 

 

Votre nom doit être court et facile à mémoriser : cela est bien plus important que le fait qu'il représente ou non le contenu de votre site.

Votre nom de domaine n'est pas un mot clé : il s'agit d'une marque commerciale.

Il est aujourd'hui extrêmement difficile de trouver un nom simple, attractif et qui ne soit ni déposé ni déjà pris, mais cela n'est pas une raison pour renoncer.

Passez le temps qu'il faut sur ce point, car il est capital.

Tuto : Comment trouver des idées de noms de domaine

 

 

 

Une fois votre nom de domaine trouvé, passez à la conception de votre logo. Lui aussi est d'une importance capitale car il sera associé à votre nom de domaine.

Celui-ci doit être original, en rapport avec le contenu de votre site.

Songez également aux différents supports sur lequel il sera peut-être présent (site web, cartes de visites, t-shirt). Concevez-le donc en plusieurs formats et plusieurs qualités pour qu'il puisse être utilisé sur tous les supports.

Le logo aide souvent à déterminer la charte graphique de votre site. En d'autres termes, la palette de couleurs qui sera utilisée dans vos pages.

Si votre logo comporte du texte, trouvez une fonte de caractères originale qui en fera un logo unique.

LearnUp a par exemple une charte graphique faite de noir, de vert et de gris, qui sont les 3 couleurs reprises dans le logo

 

 

 

Evitez les noms de domaines virtuels et les serveurs gratuits (mauvais référencement, bande passante limitée, technologie limitée, publicité).

Votre domaine doit être autonome pour être correctement indexé par les moteurs de recherches.

Un hébergement coûte aujourd'hui entre 5 et 10 € par mois. Soyez prêt à investir au minimum ce montant, ou abandonnez l'idée de créer un site internet.

Mettez votre site en ligne quand il est prêt, pas avant : mieux vaut ne rien publier que publier un site en construction.

Si vous avez besoin de le mettre en ligne pour le tester ou le construire, mettez-le en "mode maintenance". Communiquez clairement sur sa date de mise en ligne, et tenez régulièrement à jour vos futurs visiteurs sur l'avancement du projet.

Ne laissez pas votre site en mode maintenance pendant 6 mois au risque d'être boudé longteps après par les moteurs de recherches

Tuto : Mettre son site en mode maintenance facilement et rapidement

 

 

 

Le plus simple est souvent le meilleur !

Partez d'une règle simple : chaque page doit contenir plus de texte que de balises HTML.

Chaque page doit être lisible par nimporte quel navigateur, du plus ancien au plus récent et sur tous les supports (PC, téléphone, tablette)

Minimisez l'utilisation des animations Flash, ou des scripts de type Java ou Java-scripts : ce qui peut poser problème à un navigateur peut poser problème à un moteur de recherches.

Organisez votre site de façon hiérarchique en nommant chaque page selon les règles suivantes :

  • le nom de la page doit résumer et représenter parfaitement son contenu
  • le nom de la page doit être l'un des principaux mots-clés pour lesquels vous souhaitez être facilement trouvés

Ne multipliez pas le nombre de menus : un ou deux, pas plus.

 

 

 

Evitez de pourrir votre site avec des absurdités comme une musique de fond, qui ennuie tous les internautes, les compteurs de visites, qui n'intéressent personne d'autre que vous et qui ralentissent le chargement de vos pages.

Les internautes aiment les pages simples, claires et rapides à charger.

Concidérez que chaque seconde d'attente de chargement vous font perdre 10% de vos visiteurs.

Activez la compression GZIP si votre serveur le permet, optimisez les images afin de diminuer leur poids le plus possible.

Même si beaucoup d'internautes disposent de l'ADSL, ce n'est pas le cas de 100% d'entre eux, et votre site doit pouvoir être accessible sur l'internet mobile (EDGE, 3G ou 4G) qui n'a pas la puissance d'une connexion ADSL.

 

 

 

Si vous n'avez pas envie de construire un site "à la main", tournez-vous vers des CMS.

Il y en a forcémment un qui correspondra à vos besoins !

  • Wordpress, pour un site plutôt de type "blog" ou tourné vers la photographie
  • Joomla, pour un site orienté contenu
  • Drupal, pour des projets plus complexes
  • PHPBB, pour des sites de type forum
  • etc...

le site http://www.cms.fr/ recence tous les CMS disponibles et vous aidera certainement à trouver celui qu'il vous faut

 

 

 

Au cours des premiers mois, construisez chaque jour une nouvelle page, d'un mimimum de 400 mots et mettez-là en ligne : les moteurs de recherches adorent la nouveauté.

Surveillez votre orthographe, évitez les abbréviations et le language SMS.

Faites des phrases courtes, multipliez les retours chariot qui allègent la présentation.

Décorez vos pages avec des images, sans toutefois en abuser et sans oublier les balises "ALT"

Chaque page doit avoir un titre.

Les internautes liront vos pages rapidement : ils les survoleront de façon plus ou moins aléatoire. N'essayez pas de lutter contre ce fait, mais tenez-en compte.

Traquez les erreurs 404 (pages introuvables), qui agacent les visiteurs, nuisent à votre référencement, et donnent une image de site à l'abandon ou mal tenu.

Proposez à vos visiteurs différents moyens de se tenir informés de l'actualité de votre site : newsletters, flux RSS

 

 

 

Utilisez vos mots-clés une fois dans le titre, une fois dans la balise "description", une fois dans l’en-tête, une fois dans l’URL de la page, une fois en gras, une fois en italique, une fois dans la balise "ALT" d’une photo et une fois dans les premières lignes de votre texte.

Faites-les figurer une fois en phonétique.

Les moteurs de recherche utilisent de plus en plus la correction automatique avant indexation et un nombre croissant d’internautes saisissent leurs requêtes en phonétique pure.

 

 

 

Ne négligez pas l'importance des réseaux sociaux, qui sont un moyen essentiel de faire connaître votre site Web.

Dotez vos pages de liens permettant de partager leur contenus.

Assurez votre présence au mimimum sur 3 réseaux sociaux.

 

 

 

Chacune de vos pages doit comporter un lien vers une page d'un autre domaine (site équivalent, patenaire ou en rapport avec le thème du votre).

Faites figurer dans le texte de votre lien les mots-clés que vous voulez promouvoir.

Assurez-vous que le site vers lequel pointe vos liens figure dans les premiers résultats pour ces mots clés.

 

 

 

Créez des liens vers les pages les plus riches de votre site.

Ces liens internes vous permettent dégaliser les PageRanks de vos différentes pages.

Chacune de vos pages doit générer des visites : pas question d'avoir une seule page qui génère des visites tous les jours tandis que les autres restent inconnues.

Chaque page doit pouvoir être accessible en 2 clics maximum depuis la page d'accueil de votre site.

Le menu présent dans chaque page doit toujours comporter un lien vers la page d'accueil de votre site.

 

 

 

Enregistrez votre site dans auprès de Google, Bing, MSN, Altavista, DMOZ, Yahoo, Teoma et Hotbot en utilisant le Yooda Submit Center.

N'utilisez pas les systèmes de référencements automatiques gratuits.

N'utilisez pas les Farm Links (fermes de liens) sous peine d'être pénalisé par les moteurs de recherche.

Référencez toujours votre site vous-même et manuellement.

Si vous décidez de vous enregistrer dans des annuaires, choisissez toujours des annuaires dont le thème vous concerne réellement.

Ne bâclez pas le résumé que les annuaires vous demandent de leur fournir. Ces annuaires peuvent vous ramener plusieurs visiteurs par jour si vos résumés sont attractifs.

Un bon référencement demande 10 jours de travail : ne vous attendez pas à un résultat extraordinaire si vous le faites en 2 heures.

Le résultat du travail de référencement n'est visible qu'au bout de 2 à 6 mois.

Patientez et ne référencez pas votre site plusieurs fois au même endroit, au risque d'être pénalisé pour duplication de contenu ou pour spam.

 

 

 

Utilisez un système d'analyse d'audience comme Piwik ou Google Analytics.

Vous devez impérativement pouvoir suivre le parcours et le comportement de vos visiteurs pour découvrir quelles sont les pages qui les attirent, quel est votre taux de rebond, combien de personnes reviennent plusieurs fois sur votre site, etc....

Le temps moyen de lecture de chaque page est également un critère très important pour savoir si vos visiteurs apprécient le contenu de votre site. Votre objectif est d’atteindre un minimum de 4 pages/vues par visite avec une durée moyenne minimum de 4mn par visite.

Tant que ces objectifs ne sont pas atteints, vous devez revoir la conception ou le contenu de vos pages

 

 

 

Soignez le fichier robots.txt : désactivez l'indexation pour les répertoires sans intérêts.

Vérifez également le parcours des robots sur votre site : il leur faut parfois 3 ou 4 visites pour indexer touyes les pages.

Si certaines pages ne sont pas visitées à l'issue de ces visites, vérifiez vos liens internes : il y a certainement quelque chose qui cloche.

Penser à créer un site map, et àle déclarer aux moteurs de recherche qui le permettent (Google par exemple).

Renvoyez manuellement les robots indexer votre site en cas de modification importante du contenu, ajout de nouvelles pages, etc..

 

 

 

Le sommaire de votre site, ou son menu principal en disent souvent long sur le contenu de votre site : les mots clés principaux doivent figurer dans ce sommaire, et inversement.

 

 

 

Utilisez Google pour rechercher tous les sites de qualité qui abordent des sujets proches du votre.

Regardez si ces sites ont des pages de liens et quand c’est le cas, proposez un échange de liens.

Ne vous prenez pas la tête si l’échange est refusé : le monde est vaste.

Proposez chaque jour un échange à un nouveau site, un simple mail suffit.

Placez vos liens dans une page réservée à cet usage et vérifiez vos liens chaque fin de mois.

Relancez chaque mois les sites qui ne vous ont pas placé de lien-retour et supprimez-les de la liste au bout de 3 mois si ce n’est pas le cas.

 

 

 

Acheter une campagne publicitaire peut faire décoller la fréquentation de votre site Web et sa reconnaissance.

Même avec un buget d'une vingtaine d'euros, une campagne publicitaire Google ou Facebook présente un réel intérêt.

Economisez et lancez-vous !

 

 

 

Si les termes de PageRank, bac à sable, balises meta et autre pertinencevous semblent obscurs, il vous reste du pain sur la planche.

Vous DEVEZ maîtrisez ces notions pour réussir votre mise en orbite.

De très nombreux sites et forums vous permettrons de parfaire vos connaissances ou de poser les questions qui vont bientôt vous hanter.

 

 

 

Ne faites pas de compromis. Ne vendez pas votre âme au diable.

Évitez tout ce qui est discutable, non-éthique, malhonnête.

Dans le monde du web, il est plus facile de réussir en restant intègre.

Votre site doit devenir populaire, ne l’oubliez pas.

Votre public sera votre miroir : faites en sorte de pouvoir vous regarder dans le miroir !

 

 

 

Quand VOUS recevez une demande d’échange de liens, vérifiez toujours la qualité du site concerné.

Regardez comment ce site est classé dans Google et quel est son PageRank.

Ne placez pas un lien retour vers un site pourri simplement parce qu’on vous le demande.

Vérifiez que son thème est proche du votre.

 

 

 

Parcourez les forums, usez vos doigts sur votre clavier avec Google, cherchez, cherchez et lisez, lisez jusqu'à ce que vos yeux vous fassent mal.

Vous devez tout connaître du sujet dont traite votre site.

Quand votre opinion ne coïncide pas avec l'opinion générale, affirmez-là avec force et courage, mais assurez-vous tout d'abord qu'il ne s'agit pas d'une ânerie.

Évitez les "affiliate fades" qui insèrent du contenu que vous ne maîtrisez pas sur votre site.

 

 

 

Vous pensez avoir des choses à faire découvrir aux autres ? C'est formidable !

N'oubliez pas, toutefois, de vous demander si vos sujets intéressent quelqu'un d'autre que vous.

Les internautes ne viendront pas sur votre site dans l'idée de découvrir ce que vous avez à offrir au monde. Ils viendront avec une idée bien précise en tête : la leur !

Demandez-vous ce que c'est ! Ce n'est pas, a priori, vous ou vos produits qui intéressent les gens. N'en parlez pas trop et proposez aux visiteurs des sujets qui les intéressent.

Ne faites pas de votre site une brochure publicitaire sans intérêt.

 

 

 

Vous avez raison, je l'ai déjà dit plus haut !

Oui, car c'est capital : les moteurs de recherchent adorent le contenu.

Votre site doit, dans sa première année de mise en ligne, avoir des mises à jour aussi fréquentes que possible !

Un énorme contenu de qualité avec une foule de mots clé. A la fin de l'année vous devriez avoir environ 400 pages sur votre site.

Cela va vous permettre de figurer dans les résultats pour une grande variété de recherches.

De nombreux sites pointeront vers le votre en raison de son contenu et votre site sera alors solide et consistant.

 

 

 

1à 2 mois après sa mise en ligne, votre outil d'analyse d'audience va vous fournir des statistiques qui pourront être étudieées.

Vous verrez ainsi quels mots clés entrés par les internautes leur ont permis de découvrir votre site.

Soyez-y attentifs : les combinaisons de mots clés utilisés vous disent exactement ce que les internautes recherchaient.

Y'a t-il des mots clés inattendus ? Combien de temps un visiteur ayant entré tel mot clé est resté sur votre site ? Sur quelle page est-il arrivé ? Sur quelle page a t-il quitté le site ?

Si l'un des mots clés ne fait pas partie du vocabulaire de votre site, il est temps de créer une page sur ce sujet !

 

 

 

Soyez à l'affut des nouveautés et des modes dans votre secteur.

Organiser une veille sur le ou les sujets que vous abordez sur votre site pour être à la pointe.

Abonnez-vous aux flux RSS de sites comme le votre, c'est un bon moyen de consulter rapidement leurs contenus sans rendre visite à chacun.

Utilisez Yahoo Pipes pour créer une véritable numérique qui parcourera le web à la recherche des informations qui VOUS intéressent

Créez des alertes Google sur des mots-clés précis.

Si vous apprenez qu'une nouveauté sort en décembre, publiez un article en octobre !

 

 

 

Le partage et l'entraide sont les clés de votre réussite.

Bâtissez-vous un réseau de contacts, d'informateurs et de testeurs.

C'est là que les heures innombrables que vous avez passé sur les forums vont porter leurs fruits.

Les forums vous permettent de sentir l'air du temps, d'être dans le moove, de tester vos idées avant de les publier sur votre site.

Grâce aux forums, votre site ne sera pas le seul résultat de vos réflexions et de votre valeur mais représentera les tendances et les idées du moment.

 

 

 

Si vous rédigez une page par jour, vous allez devoir penser à votre site jour et nuit, sous la douche, en conduisant ou pendant une soirée.

Gardez toujours un bloc-notes ou un dictaphone sur vous et notez chacune de vos idées sous peine de les voir s'envoler.

Ne vous contentez pas d'un simple mot : notez au moins 10 mots décrivant l'idée. Ce conseil peut sembler simpliste mais il vous sauvera la vie quand vous serez en panne sèche.

 

 

 

Au bout de 6 mois, refaites le tour complet des moteurs et sites auprès desquels vous vous êtes fait référencer.

Si vous ne figurez pas dans leurs listes, recommencez le référencement et revérifiez tout six mois plus tard.

 

 

 

Tout dépend de la nature de votre site, mais sachez qu'un site anglophone aura au minimum 6 fois plus de visiteurs qu'un site francophone.

Ce phénomène s'accentue. Avec le développement de la Chine, de l'Inde et de l'ex URSS, la proportion d'internautes francophones diminue de jour en jour.

Si vous sentez qu'il existe une plue-value à ce que votre site soit bilingue, faites-le : l'apport de visiteurs sera important !

 

 

 

 

 

 

1000 caractères restants